revu le 04-05-2017


Astuce de présentation : la question tableau


La présentation sous forme de question tableau permet de regrouper en une seule question des questions répétitives qui pourraient être lassantes pour le répondant. Utilisez cette astuce sans modération !


Opter pour la présentation sous forme de question tableau est très avantageux si vous devez poser plusieurs fois la même question sur une liste de propositions ou d'objets différents.

Ces items ou objets deviennent des sous-questions de la question tableau (on les appelle aussi des affirmations).

Ainsi, en une seule question, vous obtenez plusieurs réponses, ce qui raccourcit d'autant la lecture du questionnaire et le rend plus fluide et agréable pour le répondant.

Prenons tout de suite un exemple :

Quand vous utilisez des images dans vos présentations numériques, elles sont :

Toujours Souvent Parfois Jamais
téléchargées gratuitement o o o o
achetées en ligne o o o o
fournies avec votre équipement informatique o o o o
créées par vos soins o o o o

Vous voyez ici que la question n'est formulée qu'une seule fois pour toutes les affirmations, ce qui apporte de la concision dans la présentation et évite des clics répétés au répondant.

Le texte de la question peut être une question (avec un point d'interrogation à la fin !) ou une introduction aux questions dans le tableau, voire un simple titre.

Cette présentation s'adapte à différents types de questions fermées : question à choix unique ou à choix multiple, échelle, question de classement, note, etc.

Cas de la question tableau de notes

Posée sous forme de tableau, la question note, qui revient à choisir une valeur dans une plage numérique, devient très puissante, comme dans cet exemple :

Donnez une note entre 0 et 10 à chacun des logiciels que vous utilisez :

Logiciel A Logiciel B Logiciel C
adapté à vos besoins
simple d'utilisation
ergonomique
évolutif dans le temps

Cette façon de faire permet de recueillir ici 12 données quantitatives en une seule question.

Risque de click through

Le seul risque à utiliser ce type de question de façon répétée, c'est ce qu'on appelle le click through, c'est-à-dire la lassitude des répondants qui peut les conduire à « bâcler » le questionnaire du fait de réponses données machinalement.

Pensez donc à varier vos formulations et présentations pour contrer l'inattention des personnes interrogées.

Livre blanc

Une fois par mois, en vous inscrivant à la newsletter de questionnaire-pro, vous êtes informés, en avant-première !

  • conseils méthodologiques actualisés
  • nouvelles ressources disponibles sur le site (articles, vidéos, livres blancs...)
  • dernières évolutions apportées à la solution questionnaire-pro

Livre blanc

Déjà plus de 600 lecteurs depuis sa parution!

haut