revu le 30-06-2016


La question dichotomique pour commencer


Sous ce nom savant se cache en fait une des questions les plus simples ! Il s'agit de la question fermée avec deux propositions, une seule réponse. Les deux modalités exprimant des positions opposées : oui/non, pour/contre, etc. Très souvent utilisées pour débuter une enquête, les questions dichotomiques sont aussi parfaites pour poser des questions qualifiantes.


Commençons par un peu de culture générale : la dichotomie, « couper en deux » en grec, consiste à diviser quelque chose en deux éléments que l'on oppose nettement. Dans un questionnaire, on appelle question dichotomique une question fermée à laquelle le répondant doit choisir entre deux possibilités, le plus souvent Oui/Non.

Toutefois, on peut aussi trouver :
Pour/Contre, D'accord/Pas d'accord, Vrai/Faux, Homme/Femme, etc.

Bien que ce ne soit pas obligatoire, opter pour des questions dichotomiques est très souvent un choix judicieux pour débuter votre questionnaire.

Pour quelles raisons commencer par une question dichotomique ?

  • Tout d'abord, la simplicité de la réponse attendue montre aux interviewés qu'il ne sera pas difficile de répondre à votre questionnaire et les incite à poursuivre.

  • De plus, cette première question simple introduit votre sujet et permet aux répondants de « rentrer » dans l'enquête, comme dans la technique de l'entonnoir. Pour cela, essayez de donner une connotation positive à votre question.
    Par exemple, pour une enquête sur le niveau de pratique des logiciels bureautiques, on peut commencer par :
    Au cours de vos études, avez-vous été initié à l'informatique ? Oui/Non

  • Enfin, la question dichotomique est parfaite pour poser une question qualifiante ou une question filtre qui doit se trouver en début de questionnaire.
    Exemples :
    Êtes-vous ? Un homme/Une femme
    Possédez-vous un ordinateur ? Oui/Non
    Habitez-vous ? Un appartement/Une maison individuelle

D'autres utilisations de la question dichotomique

Les questions dichotomiques ont évidemment de nombreux autres usages, elles permettent entre autres de recueillir des avis et des opinions.
Exemples :
Pensez-vous que le gouvernement actuel favorise l'emploi ?
A votre avis, est-ce que les magasins doivent ouvrir le dimanche ?

On peut aussi les utiliser pour simplifier la réponse à une question complexe qui est alors décomposée en une série de questions simples.

Livre blanc

Une fois par mois, en vous inscrivant à la newsletter de questionnaire-pro, vous êtes informés, en avant-première !

  • conseils méthodologiques actualisés
  • nouvelles ressources disponibles sur le site (articles, vidéos, livres blancs...)
  • dernières évolutions apportées à la solution questionnaire-pro

Livre blanc

Déjà plus de 600 lecteurs depuis sa parution!

haut