revu le 08-03-2016


Obtenir des réponses sincères


Collecter des réponses sincères est évidemment la clé d'un bon sondage. Le problème se pose quand on aborde des sujets sensibles : pour des raisons diverses (désirabilité sociale), les répondants peuvent être tentés de dissimuler. Il existe heureusement quelques moyens d'action...


Par questions sensibles, on entend généralement les questions sur le statut social et les revenus, la vie privée (hygiène, santé, sexualité), les comportements marginaux, les questions de religion.

Les répondants peuvent alors être tentés par la dissimulation, consciemment ou non, afin de donner une meilleure image d'eux-mêmes ou se conformer à la norme sociale :
- être un bon citoyen
- être bien informé
- apparaître comme une personne cultivée
- donner une impression de moralité
- avoir des responsabilités sociales
- cacher ses maladies, ses faiblesses, ses incapacités
- cacher ses comportements illégaux ou à la limite de la légalité
- ne pas montrer ses difficultés financières, ses revenus très faibles

C'est ce que les spécialistes appellent la désirabilité sociale.

Si vous n'abordez aucun thème sensible dans votre questionnaire, vous avez de bonnes chances d'obtenir des réponses sincères de la part des interviewés.

Autre bonne nouvelle pour vous qui avez choisi d'enquêter en ligne : la désirabilité sociale est plus faible en mode auto-administré qu'en présence d'un enquêteur (c'est lié à une meilleure perception de l'anonymat).

Toutefois, ces biais existent, et risquent de fausser les réponses. Les questions sensibles doivent être identifiées lors de la conception du questionnaire pour être rédigées de manière spécifique.

Plusieurs moyens sont à votre disposition :

  • offrir un large choix de modalités de réponse en incluant des opinions ou des comportements peu répandus, ce qui donne plus de liberté aux répondants et leur montre que toutes les réponses sont admises

  • limiter la précision des informations demandées pour que les questions paraissent moins indiscrètes
    Exemple : tranches de revenu au lieu du revenu exact

  • éviter les formules impliquantes et utiliser plutôt une approche indirecte
    Exemple : demander au répondant de dire ce qu'il pense que « les gens » feraient dans telle ou telle situation au lieu de lui demander ce qu'il ferait lui-même

  • décomposer une question sensible en une série de questions moins impliquantes
    Exemple : dans une enquête sur la santé, ne pas demander abruptement aux personnes si elles pratiquent l'automédication, mais citer plusieurs pathologies et demander à chaque fois comment elles se soignent

  • si on utilise une question ouverte pour aborder un sujet sensible, élargir le sujet : les réponses seront globalement moins précises mais les parties de réponse se rapportant au sujet sensible seront plus sincères

  • valoriser le répondant pour qu'il révèle plus facilement ses faiblesses ou ses limites
    Exemple :
    Avez-vous pris connaissance du programme du candidat X ?
    Cette formulation risque d'induire des réponses positives inexactes : qui voterait pour un candidat sans connaître son programme ?
    Avez-vous eu le temps de prendre connaissance du programme du candidat X ?
    Avec cette formulation, le répondant a l'opportunité de fournir une réponse exacte : non il ne connait pas le programme du candidat mais c'est parce qu'il n'a pas eu le temps ! Il s'agit de déculpabiliser le répondant, avec un prétexte plausible, pour qu'il dise la vérité.

  • dans certains cas (consommation d'alcool, surendettement, marginalité), rédiger une question longue qui met en avant les pratiques de manière normative, et permet au répondant de justifier sa réponse
    Exemple : Du fait de la situation économique et notamment du chômage, il arrive que l'on ne puisse pas rembourser tous les emprunts que l'on a contractés. Est-ce que vous vous êtes déjà trouvé dans cette situation ?

A vous d'adapter ces conseils à votre situation. En cas de difficulté, n'hésitez pas à nous contacter.

Livre blanc

Une fois par mois, en vous inscrivant à la newsletter de questionnaire-pro, vous êtes informés, en avant-première !

  • conseils méthodologiques actualisés
  • nouvelles ressources disponibles sur le site (articles, vidéos, livres blancs...)
  • dernières évolutions apportées à la solution questionnaire-pro

Livre blanc

Déjà plus de 600 lecteurs depuis sa parution!

haut