revu le 01-12-2016


Minimiser les erreurs de mesure


L'inexactitude ou l'imprécision des réponses, appelée erreur de mesure, peut parfois être imputée à la mauvaise foi des répondants... mais 9 fois sur 10, c'est dans le questionnaire qu'elle trouve son origine. Pour ne pas fausser vos résultats d'enquête, apportez donc tous vos soins à l'élaboration de votre questionnaire.


En théorie, l'erreur de mesure peut être liée à plusieurs facteurs, comme des erreurs de saisie ou des répondants de mauvaise foi voire mal intentionnés... ce qui arrive, mais très rarement.

La pratique des enquêtes en ligne montre que ce sont généralement les défauts du questionnaire (ordre des questions, formulation, présentation) qui causent les erreurs de mesure.

Nous vous conseillons donc de soigner la construction du questionnaire, ainsi que sa rédaction et sa présentation. En particulier les points suivants :

  • structure du questionnaire

    Soignez la construction du questionnaire : la technique de l'entonnoir (qui va du général simple au précis compliqué) est une des plus utilisées, ce n'est pas un hasard ! Elle facilite la compréhension du sujet par le répondant pour l'amener petit à petit à vous donner des informations précieuses.

    Intéressez-vous aussi à nos articles sur la décomposition en thématiques, l'ordre des questions ou encore l'utilisation des commentaires.

  • « wording »

    Pour être bien compris de tous les répondants, le choix des mots est essentiel : soyez court et précis, utilisez des mots simples et sans ambiguïté, faites des phrases courtes.

    Un seul sujet par question, pas de question hypothétique autant que possible. Et surtout, évitez les négations ou pire encore les doubles négations !

  • affichage aléatoire des réponses

    Les spécialistes des enquêtes ont mis en évidence le fait suivant : sur internet, les premières réponses d'une liste de choix tendent à être plus souvent sélectionnées que celles de la fin. La raison : l'internaute a tendance à « scanner » les textes plus qu'il ne les lit et il ne va pas toujours jusqu'au bout de la page.
    Pour certains, c'est aussi le moyen de finir de remplir plus vite le questionnaire !

    Pour éviter ce biais, utilisez l'affichage aléatoire des items dans les listes de choix. Très facile à faire lors de la conception du questionnaire dans questionnaire-pro : il suffit de cocher l'option au niveau de la question.

  • réponse obligatoire

    N'utilisez les réponses obligatoires qu'à bon escient ou autorisez la réponse Ne sait pas (ou Non concerné selon le cas). Le caractère obligatoire d'une question peut non seulement bloquer le répondant mais de plus cela peut induire des réponses erronées.

  • présentation

    Soignez la présentation du questionnaire : textes faciles à lire, couleurs agréables, clarté et sobriété.

    Pas de visuel en dehors de votre logo en tête de page (le cas échéant) : les visuels peuvent induire de mauvaises réponses en orientant le choix du répondant.

Pour finir, vous allez dire que nous radotons... mais tant pis, nous l'assumons : rien de tel que de tester le questionnaire pour vous assurer de sa bonne compréhension par les interviewés !

Livre blanc

Une fois par mois, en vous inscrivant à la newsletter de questionnaire-pro, vous êtes informés, en avant-première !

  • conseils méthodologiques actualisés
  • nouvelles ressources disponibles sur le site (articles, vidéos, livres blancs...)
  • dernières évolutions apportées à la solution questionnaire-pro

Livre blanc

Déjà plus de 600 lecteurs depuis sa parution!

haut