revu le 28-10-2017


Erreur de couverture : êtes-vous concerné ?


L'erreur de couverture est souvent le principal problème évoqué à propos des sondages en ligne. On sait bien que certaines catégories d'individus ne sont pas couvertes puisque la totalité de la population n'a pas encore accès à internet. Toutefois ce problème ne vous concerne pas forcément...


Le risque d'erreur de couverture a de tous temps agité la communauté des chercheurs dans le domaine des études statistiques... on dénonçait déjà ce risque lorsque les enquêtes téléphoniques étaient à leur apogée, et aujourd'hui ce sont les enquêtes en ligne qui sont incriminées.

De quoi s'agit-il ? Tout simplement du fait qu'on utilise un média qui ne permet pas de toucher la totalité de la population. Donc on ne peut pas prétendre avoir un échantillon représentatif de cette population !

D'après le Baromètre du Numérique, 85% des Français âgés de 12 ans et plus disposent d’un ordinateur et d'un accès à internet à leur domicile en 2016, en progression continue depuis 2003(1).

La connexion à internet est quotidienne pour 74% des personnes interrogées et jusqu'à 95% dans la tranche d'âge 18-24 ans. La diffusion des mobiles se développe ce qui contribue à l'augmentation et la diversification des usages.

Il reste néanmoins encore des personnes qui ne peuvent pas être interrogées par internet (plus souvent de sexe féminin, âgées et avec un faible niveau de vie).

En théorie

Dans la théorie des sondages, on parle d'erreur de couverture de la base de sondage lorsque les données sont incomplètes, c'est-à-dire ne "recouvrent" pas l'exhaustivité de la population cible.

Le fait qu'on ne puisse pas interroger par internet une partie de la population rentre dans ce cas de figure.

Le risque d’erreur de couverture peut s'avérer gênant car on observe des différences sociales marquées dans la probabilité d’être connecté : les internautes français sont plus jeunes, plus diplômés, plus urbains, plus aisés et sont davantage représentés chez les cadres et professions intellectuelles supérieures.

De plus les internautes ont des opinions et des modes de vie spécifiques. Selon les enquêtes du CREDOC sur les conditions de vie et les aspirations des Français, le fait de disposer d’une connexion à Internet ou pas explique de nombreuses différences d’attitude, comme sur la perception des nouvelles technologies et du progrès technique, ou même sur les mœurs...

En attendant le rapprochement (qui semble inéluctable) entre le profil des internautes et celui des non-internautes, il convient d'être prudent si on souhaite extrapoler les résultats de son enquête en ligne à la totalité de la population.

L'erreur de de couverture entraînera probablement un biais dans les ésultats ou une diminution de la fiabilité des estimations de l'enquête.

En pratique

Dans la très grande majorité des cas, vous ne rencontrerez pas ce problème : l'erreur de couverture disparaît lorsqu'on ne cherche pas à être représentatif de la population dans son ensemble mais d'une population spécifique.

Pas de souci si vous voulez interroger les visiteurs de votre site Web, vos clients si vous êtes un e-commerçant, les abonnés à votre newsletter, les personnes inscrites sur un forum ou un blog, vos suiveurs sur les réseaux sociaux, etc.

A fortiori, si vous disposez d'une base de données exhaustive des personnes qui constituent la population à étudier, vous n'êtes pas concerné !


(1)Le Baromètre du Numérique est une étude de référence sur l’adoption par les Français des équipements et des usages numériques. Chaque année, au mois de juin, le Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (CREDOC) interroge en face-à-face un échantillon de plus de 2 000 personnes représentatif de la population française. Des questions leur sont posées sur la nature de leurs équipements (téléphonie, ordinateur, tablette, etc.) et de leurs usages numériques (réseaux sociaux, e-commerce, administration en ligne, etc.). La synthèse des résultats 2016 est consultable ici.

Livre blanc

Une fois par mois, en vous inscrivant à la newsletter de questionnaire-pro, vous êtes informés, en avant-première !

  • conseils méthodologiques actualisés
  • nouvelles ressources disponibles sur le site (articles, vidéos, livres blancs...)
  • dernières évolutions apportées à la solution questionnaire-pro

Livre blanc

Déjà plus de 600 lecteurs depuis sa parution!

haut